Construction

Quel est le domaine d’activité d’un syndic de copropriété ?

Quel est le domaine d’activité d’un syndic de copropriété ?

Disposant des compétences techniques et juridiques, le syndic de copropriété doit gérer les parties communes et les équipements collectifs d’immeubles d’habitation, de locaux commerciaux, de bureaux pour le compte des copropriétaires. Retrouvez dans cet article ses principales missions ainsi que son véritable domaine d’activité.

En quoi consiste le métier de syndic de copropriété ?

À l’heure actuelle, près de 210 000 copropriétés sont inscrites sur le Registre des Copropriétés. Près de 90 % d’entre eux sont gérés par un syndic professionnel. Cette statique dévoile à quel point la présence d’un syndic est si importante dans le quotidien de millions de copropriétaires. La consultation de ce site spécialisé vous permet d’avoir des informations supplémentaires concernant cette personne physique ou morale, mandatée par une collectivité des copropriétés d’un immeuble. Le syndic de copropriété a un rôle clé qui exige de compétences spécifiques aussi solides que polyvalentes. Mais quel est exactement son rôle au sein des copropriétés qu’il gère ?

Pour avoir une idée, on peut dire qu’un syndic de copropriété est un bon gestionnaire ayant des qualités irréprochables dans le secteur immobilier. Il représente le syndicat des propriétaires et se charge de l’administration des parties communes de la copropriété ainsi que ses équipements collectifs au profit des copropriétaires. À ce titre, le syndic engage ses responsabilités civiles et pénales. En cas de non-respect des règles de fonctionnement de la copropriété ou s’il n’exerce pas correctement ses principales fonctions, il peut être condamné. Autrement, son domaine d’activité reste l’immeuble sur lequel il doit assurer la gestion.

Les différentes gestions assurées par le syndic de copropriété

D’une manière générale, un syndic de copropriété doit assurer la gestion financière et la gestion administrative de la copropriété. Pour ce faire, il doit veiller au maintien en bon état d’usage et de jouissance de l’ensemble des parties communes de l’immeuble ainsi que de ses équipements. En ce qui concerne la gestion financière, le syndic est responsable de la réalisation du budget prévisionnel de la copropriété, les comptes du syndicat et leurs annexes. Puis, il doit les présenter aux copropriétaires afin de les soumettre au vote. L’ouverture d’un compte bancaire séparé au nom du syndicat est également de mise, sauf si l’assemblée générale en décide autrement. Ce compte est très utile pour verser toutes les sommes reçues au nom ou pour compte du syndicat.

Concernant la gestion administrative, le syndic est contraint de réaliser et de mettre à jour une fiche synthétique de la copropriété qui regroupe les données financières et techniques essentielles relatives à la copropriété et à l’immeuble. Ce professionnel doit aussi tenir à jour une liste de tous les copropriétaires avec mention de leur lot, état civil et domicile. L’application et l’exécution du règlement de copropriété ainsi que les décisions de l’assemblée générale sont également gérées par le syndic. Aussi, il doit représenter le syndicat de propriétaire en justice, établir et tenir à jour le carnet d’entretien de l’immeuble. Enfin, il est tenu d’informer les occupants de l’immeuble (propriétaires et locataires) des décisions prises en assemblée générale.

Post Comment